Travaux

Les tours jumelles de la Défense se préparent

C’est en automne que les travaux liés aux démolitions des bâtiments s’effectueront et les «twin towers» se feront une place par la suite.  Le novateur russe à la provenance du projet passe donc à la vitesse maximale pour les nouvelles étapes majeures de ce projet. Le groupe Hermitage passera aux démolitions fin mars et la construction s’ensuivra bien plus tard.

Un agenda incertain

L’automne est tout simplement un repère pour les débuts des travaux de démolitions. Le projet qui coûte environ trois milliards d’euros se distinguera de son alliance dans les logements, les commerces et les bureaux. C’est une première fois pour la France et le bon déroulement du projet est souhaité par les responsables. D’ailleurs, BFM TV a même affirmé que le blocage pourrait émaner d’une dizaine d’habitants refusant de quitter les lieux. Travaux qui ne débuteront pas d’aussitôt si les occupants ne décident pas de partir de ses bâtiments à démolir. Une date a été plus au moins fixée par le promoteur russe, ce dernier qui assure toutefois un agenda bien défini.

Une date fixée avant l’été

A part l’opposition des habitants face aux démolitions des bâtiments, le souci financier dans l’obtention du prêt de plusieurs centaines de millions d’euros surgit également dans ce projet. Ces deux gratte-ciel ne verront pourtant pas le jour sans financement. De plus, la signature du contrat de vente pour acquérir ne s’est pas encore faite. Des mesures ont été prises par les deux parties pour faire avancer le projet.

Claire

Rédactrice en chef de Immo-Annonces-France.fr, je suis agent immobilier indépendant pour une grande franchise française. C'est un blog indépendant pour partager mes conseils immobiliers et l'actualité intéressante à ce sujet.

Autres articles à voir

A voir également

Close
Close