ActualitésRèglementation

Investissement immobilier : qui peut bénéficier du prêt à taux zéro ?

Le prêt à taux zéro ou PTZ est un crédit octroyé par l’État. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit sans aucun intérêt. Il est attribué conditionnellement à l’acquisition d’une résidence principale ou au financement de certains travaux.

Les prêts à taux zéro ne sont disponibles que pour les premiers acheteurs ou les particuliers qui ne sont pas propriétaires de leur résidence principale depuis deux ans et dont les ressources financières répondant à certains critères. Le prêt à taux zéro (PTZ) a donc été élaboré pour les personnes ayant de faibles revenus qui veulent acheter leur première maison.

Les conditions pour obtenir ce prêt

Le PTZ ne peut pas servir à financer 100 % de l’achat et l’emprunteur devra contracter un crédit supplémentaire ou consentir un apport personnel. Les ressources de l’emprunteur ne doivent pas dépasser une certaine limite, qui dépend de l’emplacement du bien immobilier et du nombre d’occupants.

Par exemple, dans le cas d’un ménage composé de trois personnes souhaitant bénéficier d’un PTZ destiné à financer un bien situé dans la zone B2, leur revenu ne doit pas dépasser 45 900 euros. Pour vous simplifier la vie, utilisez ce simulateur pour connaître votre éligibilité. En 2016, le prêt à taux zéro est étendu à la quasi-totalité du pays, avec une augmentation du plafond de revenus.

Quels logements peuvent être acquis ?

Le logement doit être la résidence principale de l’emprunteur pendant une période de 6 ans à compter du paiement du crédit. Par ailleurs, cette condition peut être assouplie dans certains cas, en particulier lorsque le prêt sert à financer l’achat d’un logement destiné à devenir la résidence principale de l’acheteur au moment de son départ à la retraite. Après cette période, il peut être mis en location.

Le bien immobilier doit devenir la résidence principale de l’emprunteur. Ce dernier aura un délai d’un an maximum pour s’installer dans le logement. Un PTZ peut parfois être utilisé pour financer l’achat de certains biens anciens. Un prêt à taux zéro peut aussi servir à financer une partie de l’achat d’un bien qui était auparavant loué comme logement social.

Comment estimer le montant du PTZ ?

Afin de déterminer le montant pouvant être emprunté dans le cadre du régime PTZ, un pourcentage est appliqué au coût maximal de l’opération, sous réserve d’une certaine limite. Le coût comprend la construction ou le prix d’achat et les frais de transaction.

Le pourcentage autorisé va varier en fonction de la zone géographique où se trouve le bien. Pour un ménage de trois personnes désirant acquérir un bien situé dans la zone B2 par exemple, le montant maximum du prêt sera de 187 000 euros.

Claire

Rédactrice en chef de Immo-Annonces-France.fr, je suis agent immobilier indépendant pour une grande franchise française. C'est un blog indépendant pour partager mes conseils immobiliers et l'actualité intéressante à ce sujet.

Autres articles à voir

A voir également

Close
Close